Solthis Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé

N’attendons pas la crise pour agir

Faire un don

Mobilisation pour une Taxe Robin des bois sur les transactions financières

2012

16 novembre 2012 |  Prise de position

PLAIDOYER

110713092125_logo_rejoignezlemouvLa taxe Robin des bois est une taxe sur la finance mondiale susceptible de générer des revenus colossaux pour lutter contre la pauvreté, contre le changement climatique, contre des maladies qui tuent chaque année des millions de personnes. Cette taxe d'au moins 0,05% sur les transactions financières va permettre de lever selon les assiettes considérées entre 6 et 10 milliards d'euros chaque année en France.

Le 22 juin 2011, Solthis s'est associée à un rassemblement citoyen au Jardin des Tuileries pour protester contre l'attentisme du G20 face à la spéculation. En écho à cette manifestation, un communiqué de presse commun à plusieurs organisations (Sol en Si, Aides, Sidaction, Solthis) a été diffusé auprès des médias nationaux.

AIDES, Sidaction, Solthis, Solidarité Sida et Coalition PLUS sont solidaires et partenaires de la campagne “Robin des bois” pour la taxe sur les transactions financières (Oxfam, ATTAC et d’autres associations  qui  soutiennent  la  campagne).
Une taxe CONTRE la spéculation et POUR le développement

Pour lutter efficacement contre les dérives de la spéculation, il faut la taxer. Instaurer le prélèvement “Robin des bois”) à hauteur de 0,05 % sur l’ensemble  des  transactions  financières  (actions,  obligations  et  produits  dérivés)  découragerait  les  opérations  indésirables  qui  déstabilisent  les  marchés  agricoles mondiaux. Et protègerait par là même les populations paysannes et les plus pauvres, premiers exposés à la faim.

Si la Taxe Robin des Bois s'affiche comme la bête noire des spéculateurs, elleest en même temps la meilleure réponse au développement. D'après les experts, la TTF (Taxe sur les transactions financières) pourrait rapporter entre200 et 300 milliards de dollars par an au niveau mondial, soit suffisamment  pour débarrasser le monde du sida(2), de la faim, de l’illettrisme, et régler lesautres urgences sociales et environnementales de la planète.

Une taxe unilatérale ou rien La taxe Robin des Bois, fruit d’un impossible accord entre les Etats ? A tous sesdétracteurs une seule chose à répondre : nul besoin d’attendre un quelconqueconsensus international ! Même le FMI en convient dans un rapport paru en  mars(3). Car plusieurs Etats n’ont pas attendu pour la mettre en place demanière unilatérale. Par ex., en Grande‐Bretagneune TTF mise en place par  Margaret Thatcher s’applique sur les actions d'entreprise britanniques. Et  elle rapporte près de 5 milliards de dollars par an. A titre de comparaison,  étendue en France aux obligations et produits dérivés français, une telle  initiative engrangerait près de 10 milliards d’euros par an. L’Assemblée Nationale a appelé le 14 juin dernier le gouvernement à taxer les
transactions financières. AIDES, Sidaction, Solthis, Solidarité Sida et Coalition
PLUS demandent aux députés d’aller jusqu’au bout de leur démarche, et de
déposer, dès la rentrée parlementaire, une proposition de loi créant en
France la taxation des transactions financières, sur la même approche que
celle existant en Grande‐Bretagne.

Twitter

Facebook

Restez informés

Inscrivez-vous notre newsletter

S'INSCRIRE

Evénements

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher