Solthis Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé

N’attendons pas la crise pour agir

Faire un don

Assistance Technique au Ministère de la Santé – Unité ULSS – volet Système d'Informations Sanitaires

NIGERRENFORCEMENT DES SYSTÈMES ET SERVICES DE SANTÉRENFORCEMENT DES CAPACITÉSSYSTÈME D’INFORMATION SANITAIREVIH / Sida

Contexte

De 2013 à 2016, l'ULSS reçoit le soutien de Solthis dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Capacités pour l'Accès aux Soins et le Système d'Information Sanitaire (CASSIS) » financé par le canal 2 de l'Initiative 5%. Un des objectifs du projet CASSIS a été de renforcer le système de collecte informatisé des données de prise en charge des PVVIH. Grâce à ce projet, les informations contenues dans le dossier médical du patient sont enregistrées dans un dossier médical électronique appelé FUCHIA mis en place dans 37 sites de prise en charge de PVVIH sur les 53 fonctionnels. En outre, ce projet a permis de renforcer les capacités de collecte, de gestion et d'analyse des données de tous les acteurs intervenants dans le système d'information sanitaire du VIH à différents niveaux de la pyramide sanitaire.

Les sites informatisés disposent d'une base de données qui est mise à jour par un chargé de surveillance épidémiologique et la qualité des données saisies est contrôlée, à travers des missions de supervision, par une équipe composée des chargés de suivi-évaluation de l'ULSS et de la Direction régionale de la santé publique.

Bien que le projet CASSIS ait permis de renforcer de façon significative le système de collecte des données de prise en charge des PVVIH, le remplissage des dossiers patients par les prescripteurs et le transfert des fiches de consultation pour la saisie des données ne sont pas systématiques. En outre, l'ULSS a obtenu un financement de la Banque Mondiale pour la révision des outils de collecte et leur reprographie. Cette révision, qui a eu lieu en décembre 2015, a abouti entre autres à l'intégration de nouveaux indicateurs dans le plan de suivi et d'évaluation des activités de lutte contre le VIH.

C'est pour ces raisons que l'ULSS a sollicité une assistance technique auprès de l’Initiative 5% – canal 1 pour continuer à renforcer la collecte des données dans les sites de prise en charge des PVVIH, pour le calcul de nouveaux indicateurs de prise en charge des PVVIH, et pour l'élaboration des masques de saisie des nouveaux indicateurs du programme VIH dans la plateforme DHIS2. Dans la continuité de la mise en oeuvre de CASSIS et au regard de son expertise en gestion des données sanitaires, Solthis a été retenue.

 

Démarrage : Février 2017

Zone d’intervention :  Niger

Source(s) de financement : Initiative 5% – Canal 1 

Bénéficiaires : Unité de Lutte Sectorielle contre le VIH/IST/SIDA (ULSS)

Objectifs

Renforcer les capacités de l'ULSS pour le suivi et l'évaluation des activités de prise en charge des PVVIH au Niger

  • Concevoir et paramétrer les outils de suivi et d'évaluation des activités de l'ULSS par l'élaboration des formulaires de saisie de nouveaux indicateurs VIH du programme dans le logiciel de gestion des données DHIS2 et par le développement et la mise en place d'un logiciel permettant la génération automatique des rapports trimestriels de prise en charge des PVVIH
  • Former les chargés de surveillance épidémiologique à ces outils et organiser des missions de suivi post formation.

Activités prévues

Concevoir et paramétrer les outils de suivi et d'évaluation des activités de l'ULSS.

  • 1.1: Elaboration des formulaires de saisie des nouveaux indicateurs VIH du programme VIH dans le logiciel DHIS2. Cette activité se déroulera à travers l'organisation d'un atelier pour le paramétrage des outils de collecte des données lié au VIH du secteur santé dans le logiciel DHIS2 .
  • 1.2: Développement d'un script pour permettre aux sites de prise en charge de générer de façon automatisée le rapport trimestriel de prise en charge des patients sous traitement ARV à partir de la base de données du logiciel FUCHIA.

Former les chargés de surveillance épidémiologique à ces outils.

  • 2.1: Réalisation d'un état des lieux des besoins en formation dans les nouveaux sites et au niveau des anciens sites ayant un personnel non formé.
  • 2.2: Elaboration de nouveaux modules de formation en tenant compte des outils et des indicateurs développés.
  • 2.3: Formation des chargés de surveillance épidémiologique.
  • 2.4: Organisation des missions de suivi post formation.

 

Recevez notre newsletter

Pour recevoir des informations sur notre action et nos projets sur le terrain, abonnez-vous à notre newsletter.

S'INSCRIRE

Nos projets