Solthis Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé

ONG de solidarité internationale

fondée par des médecins chercheurs,

Solthis contribue à améliorer la santé de tous

en renforçant durablement les systèmes de santé

Faire un don

Côte d'Ivoire – Burundi : transfert de compétences et échange d'expertise sur la réalisation des tests de Charge Virale VIH

22 février 2018 |  Infos

BURUNDILABORATOIRES ET PLATEAUX TECHNIQUESVIH / Sida

OPP-ERA 1

Du 5 au 16 février 2018 s'est déroulée dans le laboratoire du CeDReS (Centre de Diagnostic et de Recherche sur le Sida) à Abidjan, la formation des équipes des trois laboratoires appuyés par le  projet OPP-ERA en phase 2 au Burundi : l'Institut National de Santé Publique (INSP), le Centre Hospitalo-Universitaire de Kamenge (CHUK) et l'hôpital Régional de Muyinga. La formation était centrée sur la réalisation du test de charge virale, test de laboratoire essentiel pour une prise en charge de qualité des patients VIH.

Une formation  en vue d'augmenter l'accès au test de la charge virale VIH au Burundi

Cette formation visait à augmenter l'accès au test de charge virale au Burundi par le lancement du test dans ces trois nouveaux laboratoires, en plus de celui de l'ANSS (Association Nationale de soutien aux Séropositifs et malades du Sida) qui a réalisé depuis 2014 plus de 27 000 tests de charge virale avec l'appui du projet OPP-ERA, et notamment de Sidaction. Les participants ont apprécié les connaissances acquises qui leur permettra de contribuer à l'augmentation de l'accès au test de charge virale au Burundi et d'évaluer l'efficacité du traitement antirétroviral des patients.

« C'est la première fois que je participe à une formation pratique de biologie moléculaire et réalisation du test de la charge virale. Cette formation permettra le lancement du service de charge virale dans mon laboratoire d'affiliation et servira de base pour la prochaine formation qui se déroulera sur site au Burundi. » Nshimiramana David, responsable de l'assurance Qualité à  l'hôpital de District de Muyinga

 

Formation par le CeDReS : vers un échange d'expertise entre les laboratoires du Projet OPP-ERA dans les différents pays d'Afrique de l'ouest et centrale

OPP-ERA 3

« Il était important de faire cette formation en Côte d'Ivoire car le CeDReS est le laboratoire le plus expérimenté dans les analyses de charges virales du projet OPP-ERA. Avoir 4 pays au sein du projet permet un échange d'expériences intéressant pour la résolution de difficultés, l'amélioration des procédures et la standardisation des méthodes de travail » Dr. Kone Fatoumata, pharmacienne biologiste, Référent technique du Projet OPP-ERA en Côte d'Ivoire, Laboratoire du CeDReS

Le CeDReS réalise déjà avec succès des tests de charge virale depuis plusieurs années dans le cadre du projet OPP-ERA. Organisée par le CEDRES avec l'appui d'Expertise France et de Solthis, la formation a donc permis au CEDRES de transmettre aux participants burundais son expertise sur la réalisation du test de charge virale. Selon Dr. Koné Fatouma qui pilotait la formation, les participants sont maintenant capables de réaliser le traitement pré-analytique des échantillons destinés à la mesure de la charge virale, maîtrisent les protocoles d'extraction et ont une bonne base pour l'interprétation des résultats. En effet, les échanges entre les laboratoires du projet sont un atout pour le transfert du savoir-faire, le partage d'expériences et des leçons apprises dans les 4 pays.

« Avoir 4 pays au sein du même projet est important car l'échange d'expériences devient aisé» Ndihokubwayo Godeberthe, Cheffe de Service de contrôle Qualité des médicaments.

«Il est important d'échanger avec les autres laboratoires du projet OPP-ERA qui sont déjà avancés et partager leur expérience » Nshimiramana David, responsable de l'assurance Qualité au l'hôpital de District de Muyinga

«La Côte d'Ivoire et le Burundi sont des pays aux ressources presque communes, la formation est favorable pour constituer un réseau africain, comparer nos résultats, organiser des visites de perfectionnement et renforcement des compétences et développer un cadre commun de recherche en matière  de VIH». Dr. Nisubire Désiré, Biologiste médical au Laboratoire Centre Hospitalo-Universitaire de Kamenge (CHUK).

En savoir plus sur le projet OPP-ERA, financé par Unitaid et mis en œuvre par un consortium d'acteurs français dont Solthis est chef de file et responsable de la mise en œuvre en Guinée. Expertise France est responsable de la mise en œuvre au Cameroun et en Côte d'ivoire, et Sidaction pour le Burundi. L' ANRS cofinance le projet et gère sa direction scientifique.

Twitter

Facebook

Restez informés

Inscrivez-vous notre newsletter

S'INSCRIRE

Evénements

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher

Flux RSS | Plan du site  | Mentions légales  | © Solthis 2018 - Tous droits réservés