Solthis Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé

N’attendons pas la crise pour agir

Faire un don

Dépistage du Covid-19 : les tests rapides démontrent leur efficacité à tous les niveaux de la pyramide sanitaire au Mali

23 mars 2022 |  Communiqué de presse

MALIRECHERCHE OPÉRATIONNELLERenforcement des systèmes et services de santéNotre action contre la pandémie Covid-19

Bamako, Mali, le 23 mars 2021 – Restitution des résultats de l'étude ECoVAM. Mise en œuvre par Solthis, en partenariat avec le ministère malien de la Santé et du Développement social et l'Institut National de Santé Publique avec le soutien financier de FIND, l'étude ECoVAM a permis d'évaluer l'utilisation des test antigéniques au niveau de 7 établissements de santé à Bamako, Kati et Fana, d'octobre 2021 à janvier 2022. L'étude était basée sur une stratégie de consultation médicale de triage pour la recherche systématique de symptômes cliniques du Covid-19 chez les patient·e·s consultant·e·s, suivie d'un test antigénique de dépistage rapide pour tou·te·s les patient·e·s suspect·e·s de Covid-19. L'étude ECoVAM visait ainsi à évaluer l'opérationnalité de cette stratégie et à fournir des données probantes aux autorités de santé pour adapter le plan national de riposte contre la pandémie de Covid-19.

 

Quel bilan dresser de cette étude ? 

Avant cette étude, le diagnostic du Covid-19 reposait sur le test PCR, disponible uniquement dans quelques laboratoires, tous situés à Bamako. La majorité des PCR étant réalisées pour des motifs de voyage, une minorité de personnes suspectées de Covid-19 étaient identifiées dans les établissements de santé.

La mise en place d'une consultation médicale de triage et de tests rapides au niveau des établissements de santé a permis une forte augmentation du dépistage du Covid-19, démontrant ainsi une solution de dépistage rapide, efficace et plus adaptée que la PCR, à tous les niveaux de la pyramide sanitaire. L'efficacité est notamment majeure au niveau des centres de santé communautaires (CSOM).

L'étude ECoVAM a aussi permis de documenter l'importance de l'épidémie de Covid-19 dans la communauté. Près de 80% des personnes qui ont consulté dans les 7 établissements de santé pendant la durée de l'étude avaient des signes cliniques de Covid-19 et un tiers d'entre elles avaient un test rapide positif.

En plus d'être faciles à utiliser et d'être bien acceptés par les soignant·e·s et les patient·e·s, les tests rapides ont permis d'améliorer la rapidité de la prise en charge des patient·e·s. Comme le souligne Dr Issouf Maïga, chef du projet ECoVAM, « avec le test antigénique, nous obtenons le résultat au bout de 15 minutes. Si le test se révèle positif, le patient est pris en charge de façon précoce, ce qui réduit le délai d'attente et par conséquent la circulation du virus au sein de la communauté et dans les centres de santé. »

Cependant, malgré l'intérêt évident de l'utilisation des tests rapides pour le diagnostic du Covid-19, l'importance de l'épidémie pose des enjeux cruciaux en termes de charge de travail pour les soignant·e·s, ce qui rend difficile l'opérationnalisation de cette stratégie. Ces résultats incitent à penser à une priorisation du dépistage pour les personnes les plus à risques de formes graves de Covid-19, celles âgées de plus de 50 ans ou qui ont des comorbidités, comme le diabète ou l'hypertension. En effet, si le Covid-19 est une pathologie fréquente au Mali, elle reste le plus souvent peu grave, sauf pour ces personnes à risque, ce qui justifie leur dépistage prioritaire. Cependant en l'absence de traitement efficace du Covid-19, le dépistage ne suffit pas et les personnes à risques doivent aussi bénéficier d'un accès prioritaire à la vaccination qui permet de réduire la mortalité de 90%.

 

Une nouvelle étude pour que les personnes qui vivent loin des établissements de santé puissent bénéficier des tests rapides

Pour accompagner la décentralisation des tests rapides dans la stratégie nationale de riposte au Covid-19, Solthis, en partenariat avec l'INSP, débutera prochainement l'étude COVACOM, où cette stratégie de triage et de tests rapides sera déployée en communauté par les agents de santé communautaire dans 4 zones de santé du district sanitaire de Fana.

 

Pour en savoir plus sur le projet ECoVAM, retrouvez ci-dessous l’interview du Dr Cissé, Docteur au Laboratoire de l'Institut National de Santé Publique à Bamako, et du Dr. Traoré, point focal COVID au centre de santé de référence de Kati

 

Contact

Dr. Issouf MAIGA, Chef de projet ECoVAM


Solthis : Solidarité thérapeutique et initiatives pour la santé (Solthis) est une ONG de solidarité internationale dont l'objectif est d'améliorer la prévention et l'accès à des soins de qualité en renforçant les systèmes et services de santé des pays où elle intervient. Créée en 2003, Solthis inscrit son action dans une démarche de développement pérenne afin de faire face sur le long terme aux enjeux de santé publique dans les pays à ressources limitées. En savoir plus sur www.solthis.org

Twitter

Facebook

Evénements

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher

© Solthis 2021 - Tous droits réservés | Mentions légales | Données personnelles | Gestion des cookies | Plan du site