Solthis Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé

N’attendons pas la crise pour agir

Faire un don

Continuité des soins en contexte Ebola en Sierra Leone

Former les professionnels de santé à la gestion des interruptions de traitements, assurer la prise en charge pédiatrique du VIH et le suivi des femmes enceintes, formation de 82 accoucheuses traditionnelles

30 novembre 2015 |  Infos

SIERRA LEONERENFORCEMENT DES SYSTÈMES ET SERVICES DE SANTÉRENFORCEMENT DES CAPACITÉSSERVICES DE SANTÉRESSOURCES HUMAINESPRODUITS DE SANTÉ ET SYSTÈME PHARMACEUTIQUEVIH / SidaEBOLA

newsSL3

La Guinée et la Sierra Leone font partie des trois pays les plus touchés par le virus Ebola, avec le Libéria. Celui-ci a provoqué une crise sanitaire majeure qui impacte gravement les conditions d'accès aux soins pour toutes les populations.

Grâce au soutien de l'INITIATIVE 5% (financée par le du Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international), de la FONDATION DE FRANCE, de la FONDATION BRUNEAU et de la Fondation Enfants d'urgence, Solthis met actuellement en œuvre en Sierra Leone un projet pour faciliter la continuité des soins des personnes vivant avec le VIH en contexte Ebola.

La crise Ebola a engendré une baisse de fréquentation des centres de santé et de fortes tensions sur les approvisionnements en médicaments, mettant en danger la continuité de traitements vitaux pour les patients atteints de maladies chroniques comme le VIH/sida.

Solthis met donc en œuvre un grand projet de continuité des soins pour répondre à ce défi en

  • Accompagnant les pharmaciens nationaux pour garantir la disponibilité des traitements
  • Formant les soignants à la gestion des interruptions de traitement
  • Accompagnant les soignants pour assurer la continuité du suivi pédiatrique et des femmes enceintes

 

newsSL2Garantir la disponibilité des traitements

Dans le contexte de désorganisation générale du système de santé causée par l'épidémie d'Ebola Sierra Leone a connu de grandes difficultés pour assurer la disponibilité des médicaments ARV dans les structures de santé.

Face à ces difficultés, Solthis a accompagné la Logistic Unit du National Aids Secretariat en charge des approvisionnements pour débloquer en urgence des commandes de traitements, obtenir un prêt de médicaments de la part de la Guinée voisine et acheminer rapidement les traitements dans les structures de santé. Un soutien a également été fourni au niveau des centres de santé de Freetown pour assurer une gestion optimale des stocks. Ainsi, 18 pharmaciens ont été formés, du matériel a été fourni aux pharmacies et une plateforme de communication sur mobile a été mise en place pour faciliter l'échange d'information sur les commandes et les stocks entre les pharmaciens des structures de santé et ceux du niveau central.

Grâce à ce soutien, d'importants progrès ont d'ores et déjà été réalisés mais Solthis poursuit son action pour éviter toute rupture de stocks.

 

Gestion des interruptions de traitement

Notre projet permet de former et d'accompagner les soignants à la gestion des interruptions de traitement ainsi qu'au renforcement de l'adhésion au traitement et à la prise en charge ; enjeux déjà fondamentaux du suivi des patients VIH, particulièrement cruciaux dans le contexte actuel.

Ainsi, Solthis a appuyé la mise en place de système de recherche des perdus de vue en lien avec les soignants et les associatifs pour inciter les patients ayant manqué leurs consultations de suivi à revenir dans les centres de santé.

Des formations sur la question de la gestion des échecs thérapeutique ont été organisées dans les centres de santé de Freetown à destination des professionnels de santé pour permettre de gérer les cas de patients de retour en soins après une interruption de traitement. Enfin, des supports d'aide à l'observance ont également été distribués aux groupes de soutien des patients pour faciliter la compréhension par les patients de l'importance d'une prise régulière des traitements.

 

Solthis poursuit son engagement pour assurer la prise en charge pédiatrique et le suivi des femmes enceintes en contexte Ebola à Freetown

newsSL

Solthis met actuellement en œuvre un programme pour permettre aux enfants suivis dans le plus grand hôpital pédiatrique du pays, Ola During, de continuer à avoir accès aux soins et aux traitements antirétroviraux. La pédiatre de Solthis  accompagne et forme les équipes soignantes de l'unité VIH de cet hôpital pour enfants de la capitale Freetown.

Par ailleurs, au plus fort de l'épidémie Ebola en Sierra Leone, les femmes enceintes ont délaissé les centres de santé pour se tourner vers des accoucheuses traditionnelles très respectées au sein de la population. Ce faisant, les femmes enceintes, particulièrement celles vivant avec le VIH/Sida ne font pas l'objet d'un suivi médical efficace pour elle et leur enfant. En effet, les femmes enceintes séropositives ont besoin d'un suivi et d'un traitement spécifique pour limiter les risques de contamination par le VIH de leur bébé durant leur grossesse et particulièrement durant l'accouchement. Ainsi, pour éviter l'augmentation du taux de transmission du virus de la mère à l'enfant, Solthis, en partenariat avec le NAS (National Aids/HIV Secretariat) a organisé en juin un atelier de 3 jours, à Freetown et Waterloo Western Urban area, pour permettre à 82 accoucheuses traditionnelles d'être sensibilisées sur l'importance de référer les femmes enceintes à des structures médicales afin de prévenir la transmission du VIH/sida de la mère à l'enfant.

Twitter

Facebook

Restez informés

Inscrivez-vous notre newsletter

S'INSCRIRE