Solthis Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé

N’attendons pas la crise pour agir

Faire un don

Défendre la santé des femmes et des jeunes filles

De l’adolescence à l’âge adulte : leur permettre d’accéder à des services de santé sexuelle et reproductive adaptés à leurs besoins !

28 février 2022 |  , , ,

l’accès des femmes et des jeunes filles à des services de santé de qualité

Depuis 2003, Solthis s’est engagée à renforcer les services de santé pour que chaque personne ait accès à la prévention et à des soins de qualité, de l'adolescence à l'âge adulte. Pour les femmes et les jeunes filles, il s’agit de leur permettre d'accéder à des services de santé sexuelle et reproductive adaptés à leurs besoins. Chaque année,  environ 303 000 femmes dans le monde meurent de causes liées à la grossesse. 214 millions de femmes souhaiteraient retarder une grossesse mais n'ont pas accès à une méthode de contraception efficace. Les avortements pratiqués dans de mauvaises conditions entrainent 31 000 décès et des conséquences en termes de morbidité chez 8 millions de femmes. 266 000 femmes meurent d'un cancer du col de l'utérus.(OMS, Mortalité maternelle, Principaux repères, 2020). Au-delà de la faible disponibilité des services de santé, ces chiffres interrogent aussi leur qualité et leur capacité à prendre en compte des besoins spécifiques des femmes.

 

Depuis 2016, nos équipes du projet JADES  au Niger accompagnent le personnel de santé à travers la formation et le tutorat pour adapter leurs paquets de services en santé sexuelle et reproductive à destination des jeunes et des jeunes filles en particulier.  » En tant qu’agent de santé, Solthis nous appuie surtout sur les formations […] mais aussi un appui matériel […] » raconte Harouna Habibatou, responsable service de Planification Familiale, Niger.  (Regarder le témoignage complet ici  : « Soutenir l’accès aux soins des femmes et des jeunes filles »).

Il s'agit par ailleurs d'accompagner les structures de santé à échanger entre elles les bonnes pratiques et à créer un dialogue avec les jeunes pour instaurer la confiance et identifier les difficultés qu'ils·elles rencontrent au niveau des services de santé. En effet, la confiance entre les jeunes et les centres de santé n'est pas acquise. Les jeunes déplorent les horaires d'ouverture des centres puisque « les centres sont ouverts aux heures où les jeunes sont à l'école »,  une stigmatisation et un manque de confidentialité de la part du personnel de santé.

Les structures accompagnées par le projet ont mis en place des actions de sensibilisation communautaires pour aller à la rencontre des jeunes dans leurs quartiers et ces activités ont permis d'augmenter le nombre de jeunes qui fréquentent les services en santé sexuelle et reproductive de ces structures.

 

 » La mise en œuvre de ces activités au centre de santé intérgré (CSI) Gamkallé a connu un début timide comme dans tous les CSI ciblés par le projet mais très vite les activités communautaires ont été initiées par le centre de santé.  Des séances de sensibilisation sont menées au sein du quartier Gamkallé qui abrite le CSI et font observer un regain d’intérêt des jeunes pour ce centre. » précise le Chef du projet JADES  » L’autre exemple est celui du CSI Aéroport qui a travaillé de concert avec un jeune pour la sensibilisation et l’orientation des autres jeunes vers le centre. Cette stratégie a contribué à l’augmentation de fréquentation du centre par les jeunes. » .

Twitter

Facebook

Evénements

Aucun événement n'a été trouvé

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher

© Solthis 2021 - Tous droits réservés | Mentions légales | Données personnelles | Gestion des cookies | Plan du site