Solthis Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé

N’attendons pas la crise pour agir

Faire un don

Covid-19 : renforcer les soignant·es pour mieux protéger celles et ceux qui fréquentent les structures de santé

6 septembre 2021

GUINÉE

Dr Gabriel GOEPOGUI, Service pédiatrie-Hôpital Ignace Deen, point focal du projet Isanco devant le stock de matériel d'hygiène et de protection fournis dans le cadre du projet Isanco pour mieux protéger le personnel de santé et les patient·es qui fréquentent le service.

Dr Gabriel GOEPOGUI, service pédiatrie, point focal du projet Isanco au service pédiatrie, Hôpital Ignace Deen – Conakry

 

 

Depuis le début, le projet ISANCO a mis en avant la formation du personnel de santé pour renforcer et actualiser leurs connaissances en matière d'hygiène; de prévention et contrôle des infections (HPCI). Aujourd'hui, des points focaux ont été formé·es et confié·es le suivi régulier du respect d’hygiène et des mesures barrières dans leurs services. C'est le cas du Dr Gabriel et Dr Camara de l'hôpital Ignace Deen (Service Pédiatrie) qui nous témoignent l’importance du projet Isanco et leurs rôles en tant que point focal HPCI.

 

 « La première vague, c'était vraiment la panique, parce qu'on avait déjà traversé Ebola qui a emporté beaucoup de nos amis. Covid-19 est aussi venue comme une maladie méconnue, on n'avait pas vraiment beaucoup d'information là-dessus. Quand on regardait France 24, et qu'on voyait ce qui se passait c'étaient effrayant. Ça effrayait le personnel mais aussi nos patients qui parfois même, évitaient de venir dans les hôpitaux par peur d'être contaminés par cette maladie qui tue les gens.  Mais avec le temps, on nous a appris les mesures barrières et nous avons vu qu'avec ça, on peut vivre, c'est-à-dire nous pouvons parvenir à l'éviter.

 

Normalement, les mesures d'hygiène et de prévention des infections doivent être appliquées dans les hôpitaux même en dehors des épidémies, mais les gens négligent. C'est quand il y a une épidémie que tout le monde s'engage. C'est pour cela que quand le Covid-19 est arrivé, il fallait former les gens et continuer à les sensibiliser au quotidien. Le projet Isanco nous a permis de réactualiser ces connaissances et de refaire les formations, mais aussi de mettre en place une forme de surveillance pour continuer à respecter ces mesures qui nous protègent.

 

Le projet Isanco a permis de réactualiser ces connaissances et de refaire les formations, mais aussi de mettre en place une forme de surveillance autour non seulement du personnel et mais aussi des malades qui arrivent, et de leur dire de continuer à respecter ces mesures qui nous protègent.

 

En tant que point focal, nous sommes ravitaillés en matériel d’hygiène et protection par Solthis et quand il y a quelque chose qui manque on les appelle. Quand je prends par exemple la gestion des déchets, là c'était catastrophique en réalité dans notre service, jusqu'à maintenant ce n'est pas encore excellent, mais vu que le projet Isanco met les moyens à notre disposition, nous les points focaux nous essayons de changer les comportements du personnel pour pouvoir rendre ces services agréables. Mais c'est un travail permanent.

 

Chaque matin, il faut-être là pour donner les masques par exemple, il ne faut pas que quelqu’un dise qu’il en porte pas car on ne me l'a pas donné. Il faut servir les gants, car il ne faut pas que le personnel de santé soignent sans gants en disant qu'ils n'en ont pas. Donc, nous mettons à leur disposition ce matériel qui permettent de les protéger et protéger les malades. Et ensuite nous sommes toujours là comme des surveillants pour les rappeler, car les gens ont tendance à oublier, et on continue les formations. C'est comme ça que nous sommes en train de travailler avec le projet Isanco. »

  Dr Camara Louise, médecin interne en pédiatrie, point focal du projet Isanco

Dr Camara Louise, médecin interne en pédiatrie, point focal du projet Isanco à l’hôpital Ignace Deen – Conakry

 

Twitter

Facebook

Evénements

Aucun événement n'a été trouvé

ven

19

Nov

Du 19 novembre 2021 au 21 novembre 2021

AFRAMED 2021

AFRAMED 2021

Hammamet, Tunisie

LIBANTUNISIECOVID-19HÉPATITESVIH / Sida


lun

29

Nov

Le 29 novembre 2021 à 19h00

"De l'amour antique... à l'amour en clic..." - fantaisie musicale au profit de Solthis le 29 novembre 2021

Théâtre du Bon Conseil, 6 Rue de Lapparent, 75007, Paris


lun

06

Déc

Du 6 décembre 2021 au 11 décembre 2021

Retrouvez Solthis à l'ICASA 2021

Retrouvez Solthis à l'ICASA 2021

VIH / Sida

Tout afficher

© Solthis 2021 - Tous droits réservés | Mentions légales | Données personnelles | Gestion des cookies | Plan du site