Solthis Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé

N’attendons pas la crise pour agir

Faire un don

Contrôle de la qualité des médicaments : un enjeu majeur pour la protection des populations en Afrique Francophone

Quels sont les enjeux et obstacles aujourd’hui ?

26 juin 2019 |  Infos |  , ,

BÉNINNIGERBURKINA FASOMAURITANIERENFORCEMENT DES SYSTÈMES ET SERVICES DE SANTÉRENFORCEMENT DES CAPACITÉSRESSOURCES HUMAINESPRODUITS DE SANTÉ ET SYSTÈME PHARMACEUTIQUELABORATOIRES ET PLATEAUX TECHNIQUES

Contrôle de la qualité des médicaments en Afrique

En Afrique francophone, l’inexistence d’unité de production pharmaceutique de médicaments oblige les grossistes pharmaceutiques (publics et privés) à importer la quasi-totalité de leurs besoins en médicaments avec des risques de défauts majeurs de qualité pharmaceutique. Par ailleurs, l’absence d’un laboratoire national de contrôle qualité des médicaments fonctionnel et conforme aux normes internationales constitue un handicap majeur dans l’objectif de protection de la population et dans les enjeux pharmaceutiques des pays en voie de développement.

Depuis octobre 2018, le CHMP a lancé en partenariat avec le LNCQM du Royaume du Maroc, l’OMS et Solthis, le projet Coraq_Lab pour renforcer les capacités et mettre en place des outils innovants de gestion permettant aux Laboratoires Nationaux de Contrôle Qualité de Médicaments  du Bénin, Burkina Faso, Mauritanie et Niger d’améliorer le contrôle de la qualité des médicaments utilisés dans ces pays.

 

A la rencontre de l’équipe du projet CORAQ_LAB pour comprendre les enjeux de contrôle de qualité des médicaments en Afrique Francophone 

L'enjeu principal est de mettre à disposition des médicaments de qualité, efficaces et sûrs aux patient-e-s afin de garantir la sécurité des populations et leur droit à un accès aux soins de qualité. Le contrôle de qualité est donc un élément incontournable dans le processus de la distribution de médicaments. Or, en Afrique francophone, la mondialisation de la production pharmaceutique n'a pas été suivie d'un renforcement des systèmes réglementaires et normes de contrôle qualité des produits. Cela représente donc un obstacle au maintien de la sécurité des populations.Sarra Guiliano, Responsable Planification et Méthodes au CHMP nous en parle dans la vidéo ci-dessous.

 

On peut citer entre autres le fléau des faux médicaments ou les médicaments de qualité moyenne. […] La plupart des médicaments sont importés et donc pas systématiquement contrôlés ”  souligne Sarra Guiliano

 

 

Mise en œuvre dans 4 pays : quelle sera la contribution du projet CORAQ ?

Aujourd’hui, six laboratoires sont pré-qualifiés par l’OMS en Afrique mais aucun n’est situé en Afrique de l'Ouest francophone. Face à ce manque de plateau technique, l'objectif du projet CORAQ est de renforcer les capacités et mettre en place des outils innovants de gestion pour permettre aux Laboratoires Nationaux de Contrôle Qualité de Médicaments (LNCQM) du Bénin, Burkina Faso, Mauritanie et Niger d’atteindre les normes minimales acceptables pour soumettre une demande de pré-qualification auprès de l’OMS.  Willy Baïkiom, Responsable Equipements au CHMP, nous en parle dans la vidéo ci-dessous.

 

 

Quelle sera la contribution de Solthis dans le projet CORAQ ?

Solthis s’est engagée dans le projet pour apporter son appui au niveau de la formation des formateurs et formatrices du projet (le CHMP et le LNCQM du Royaume du Maroc) et pour la mise à disposition des matériels pédagogiques qui serviront au renforcement de capacités des laboratoires nationaux. Sophie OUVRARD, Responsable Projets pharmacie et laboratoire chez Solthis, fait le point dans la vidéo ci-dessous:

 

En savoir plus sur le projet CORAQ

A découvrir sur le même sujet :

« Faux » médicaments en Afrique : la mort au bout du trafic – Le monde Afrique

Produits médicaux de qualité inférieure ou falsifiés- OMS Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

 

Twitter

Facebook

Restez informés

Inscrivez-vous notre newsletter

S'INSCRIRE