Solthis Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé

N’attendons pas la crise pour agir

Faire un don

RUCHE : Remettre les Usagers au Centre de la lutte contre le VIH en Guinée et en Côte d’Ivoire

GUINÉERENFORCEMENT DES SYSTÈMES ET SERVICES DE SANTÉPLAIDOYERMOBILISATION COMMUNAUTAIREVIH / Sida

Le projet expérimente une prise en charge du VIH centrée sur le patient par le renforcement des capacités à la fois en direction des usagers·ères, soignant·e·s et décideurs.

Télécharger le flyer de présentation du projet

Contexte

La Côte d'Ivoire et la Guinée accusent un retard important en matière de lutte contre le VIH/Sida en dépit de la relativement bonne décentralisation de l'offre de soins. En Côte d'Ivoire, la principale problématique des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) reste l'accès à la connaissance de leur statut : plus d' une PVVIH sur deux (61%) ignore encore son statut sérologique. En Guinée, seulement 58% des PVVIH connaissent leur statut dont seulement 51% reçoivent un traitement ARV et dont 19% ont une charge virale indétectable. Ces résultats questionnent la qualité de la prise en charge et son vécu par les patient.e.s et les soignant·e·s. Dans ce contexte de retard à l'atteinte des objectifs des trois 90 dans la lutte contre le Sida, le projet vise à agir en synergie avec les autres interventions développées en matière de lutte contre le VIH en Guinée et en Côte d'Ivoire pour améliorer l'étape la plus critique en matière de couverture des besoins dans chaque pays : l'accès à la connaissance de son statut sérologique en Côte d'Ivoire et la qualité de la prise en charge en Guinée.

 

Démarrage : Février 2020

Durée : 3 ans

Zone d'intervention : Guinée et Côte d’Ivoire

Budget : 1 800 878 €

Source de financement : AFD, Mairie de Paris et Unitaid

Bénéficiaires : personnes vivant avec le VIH, équipes soignantes, acteurs associatifs et de la société civile, représentants des autorités sanitaires

Partenaires :

En Guinée : Ministère de la Santé, la FEG et les membres du collectif inter-associatif pour la promotion des droits des personnes vivant avec le VIH  (REGAP+, REFIG, FEG, FMG, ASFEGMASSI, Afrique Arc en Ciel Guinée),

En Côte d'Ivoire : Ministère de la santé et de l'Hygiène Publique, Fondation Ariel Glaser, l'ONG  Heartland Alliance International, Espace Confiance, Blety, Aprosam, Ruban Rouge Côte d'Ivoire, Eloé

Objectifs :

Le projet RUCHE vise donc à remettre les usager.ères au centre des dispositifs de lutte contre le VIH, en mettant en œuvre une démarche de renforcement des capacités à la fois en direction des usager·ère·s, des soignant·e·s et des décideurs, afin d'améliorer l'observance, le maintien dans le soin, et l'accès au dépistage pour les personnes qui ne sont pas testées actuellement. En Guinée, le projet RUCHE vient renforcer la 1ère phase du projet “PACTES : Patients au centre du traitement et des soins” mis en œuvre en Guinée depuis 2017.

 

 

Résultats clés attendus :

  • Un environnement favorable au déploiement de l'autotest VIH est mis en place
  • Des canaux de distribution des kits d'autotests pour atteindre les populations cibles sont mis en place et permettent un lien vers la prise en charge des populations cibles
  • Les capacités des équipes soignant·e·s (incluant les médiateur·tirce·s psychosociaux·les) et des patient·e·s sont renforcées pour mettre en place une offre de service attentive aux  besoins des usager·ère·s
  • Les capacités et le pouvoir d'agir de la société civile guinéenne et du collectif inter-associatif guinéen sont renforcés
  • Les capacités nationales pour assurer la transition de l’intervention sont renforcées

 

———–

* En savoir plus sur la 1ère phase du projet

*Découvrir les témoignages de 4 acteurs·trices du projet sur l’impact de la 1ère phase

Nos projets

Restez informés

Restez informés sur nos projets et nouveautés de Solthis en s'abonnant à notre newsletter.

S'inscrire